Mélanger coworking et colocation, le pari de Selvina Deguara

À seulement 23 ans, Selvina Deguara fonde la SUPER NANA HOUSE, un coliving réservé aux entrepreneures et créatives. La mission ? Créer un espace de vie et d’innovation réservé aux femmes.

Habile mélange inspiré de la colocation et du co-working, le co-living, concept tout droit venu des États-Unis, émerge peu à peu dans les capitales européennes. À l’inverse des projets spectaculaires imaginés autour de la Station F, Selvina Deguara a préféré l’intimité d’une maison en proche banlieue parisienne, à Bagneux (Hauts-de-Seine). Après avoir vécu dans des coliving à San Francisco et à Paris, elle a décidé de créer son propre terrain d’innovation avec la Super Nana House.

Son idée est simple : 12 femmes vivent en commun dans la même maison, partagent  leur chambre en duo tout en bénéficiant d’un espace de travail productif et créatif. La maison, située à 30 minutes de Paris, comporte également un jardin. La SUPER NANA HOUSE vise à favoriser la création et la productivité, mais également la tranquillité. Un « Cocon », imaginé pour permettre aux habitantes de s’épanouir, de partager leurs expériences et de s’entraider mutuellement dans leurs projets.

La SUPER NANA HOUSE héberge l’innovation au féminin

On m’a dit 12 femmes dans une maison, vous allez mettre le feu à la baraque. Je me suis dit « C’est quoi ces clichés ?! »

Lorsque je lui demande comment lui est venue le nom SUPER NANA HOUSE, elle me répond « comme un cheveu sur la soupe ». Pas de storytelling ; le nom lui plaisait, la soif d’innovation a fait le reste. Créer un espace de co-living au féminin n’était pas une fin en soit : c’est en évoquant son projet qu’elle a réalisé à quel point les clichés sur les femmes étaient présents. Ce constat l’a davantage déterminé dans son projet, devenu défi. 

Interview radiophonique de Selvina Deguara sur Radio Agora !

Placer le coliving au centre du processus créatif

Son crédo, c’est l’innovation. Elle prône l’échange, croit dans les synergies collectives. Dès le départ, elle a choisi de ne pas réserver la SUPER NANA HOUSE aux entrepreneuses et de l’ouvrir aux femmes créatives. De la même manière, elle s’est engagée à accueillir des femmes de plusieurs nationalités dans la maison, avec l’idée de confronter différentes visions du monde au sein d’un même cocon. Les habitantes sont issues d’univers variés : certaines sont entrepreneuses dans le digital, d’autres effectuent leur thèse sur les migrantes, le féminisme ou le racisme. Pour Selvina, c’est ce mélange qui est source d’innovation : elle s’effectue au quotidien, à l’occasion d’échanges entre les 12 habitantes, qui vivent en commun au sein de son espace de co-living.

Pour moi, l’innovation s’effectue lorsque tu es avec des personnes qui pensent différemment. Je n’ai pas souhaité qu’il n’y ait que des entrepreneuses, parce que l’entrepreneuriat, c’est une façon de penser, mais ce n’est pas une façon de penser universelle.

Sa conception du co-living dépasse le mix entre colocation et coworking : de nombreux évènements, workshops et brunchs sont organisés dans la maison, avec toujours la volonté d’inspirer, d’échanger, de créer. Son leitmotiv.

Découvrez son parcours ici !

L’entrepreneuriat au féminin vous intéresse ? Découvrez également le portrait de Carole Juge, fondatrice de Joone.

Et retrouvez tous les portraits de femmes dans l’exposition Women In Numérique, du 6 au 16 mars 2018 à la maison de l’étudiant de l’université Paris Nanterre.

Publicités

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :