Carole Juge : de Mommyville à Joone, serial startupeuse

Mommyville et Joone : deux start-up créées par Carole Juge. Ancienne enseignante, elle est aussi écrivaine sous le pseudonyme Carole Llewelyn.

Le digital : une rencontre qui remonte à l’enfance

Carole a grandi à Vichy en Auvergne. Elle acquiert son premier ordinateur fixe à l’âge de 8 ans, c’était un vieil Amstrad (oui, oui, celui avec les numéros en vert). Elle devient vite accro à Internet. Alors, elle économise pour s’acheter son premier ordinateur portable en 2001. Un Toshiba qui faisait sa fierté puisqu’elle était la seule à aller en cours avec un ordinateur portable.

En 2005, elle pose ses valises à l’université de Caroline du Nord aux Etats-Unis pour y faire ses études. C’est à cette époque qu’elle s’inscrit sur Facebook. Le réseau social mondialement connu se présentait comme un intranet destiné aux universitaires américains. Carole l’adopte très vite et montre beaucoup d’intérêt pour tous les outils qu’il propose (partage de cours, gestion interne, de calendrier…etc).

Découvrez son portrait radio en cliquant ici.

Mommyville : la concrétisation de ses idées

En 2010, Carole rentre en France et obtient son doctorat de littérature américaine à l’Université de la Sorbonne. Elle devient enseignante à l’université. Un an plus tard, elle a un grave accident de cheval qui la laisse handicapée du bras droit pendant un an et demi. C’est l’élément déclencheur qui transformera ses idées en start-up : alitée, elle prend conscience qu’elle veut apporter quelque chose aux autres.

Logo de MommyVille - première start-up de Carole Juge

C’est ainsi qu’en 2013 Mommyville voit le jour. Il s’agit d’un réseau pour les futurs parents. C’est son expérience avec Facebook et la grossesse difficile de sa sœur qui lui inspire cette start-up dédiée aux parents. Pour elle, il fallait créer un Facebook pour les mamans, pour qu’elles se rencontrent entre elles.

Logo de Joone - la nouvelle start-up de Carole Juge

Bien que sa première start-up fut un échec, Carole se relève et crée Joone six mois plus tard. Elle voit à présent l’échec comme une forme d’apprentissage qui nous rend plus fort :

« N’ayez pas peur, essayez, vous allez échouer, il faut essayer pour échouer pour apprendre, donc essayez, échouez et vous n’en serez que plus fort. Il n’y a rien qui sera plus fort que votre volonté et votre désir de créer quelque chose qui changera les années à venir ».

Faites défiler cette frise chronologie pour découvrir tout son parcours.

La formation : la clef de la progression des femmes dans le digital

Couverture du livre Une ombre chacun - Carole JugeAujourd’hui, elle continue de transmettre son savoir et son expérience lors de conférences, notamment sur le marketing digital. Elle aime également écrire en utilisant le pseudo Carole Llewelyn avec lequel elle a publié un livre : Une ombre chacun (édition Belfond, avril 2017) et avec lequel elle anime son blog.

Pour Carole, « les femmes ont cette résilience intellectuelle, cette capacité à être extrêmement rigoureuses, extrêmement méthodiques, qui sont de vrais gros atouts que ce soit pour l’entrepreneuriat ou pour le digital » . Et lorsqu’on lui demande des idées d’amélioration de la place des femmes dans l’entrepreneuriat et le digital, c’est naturellement qu’elle répond : « dans la formation ». Pour elle,  il faut enseigner le codage informatique aux enfants, filles comme garçons, dès le collège et continuer cet enseignement au lycée.

Carole poursuit son aventure dans l’entrepreneuriat avec Joone. Cliquez sur le point et le numéro de l’image ci-dessous pour découvrir son profil Linkedin et des articles en lien avec son parcours dans l’entrepreneuriat :

J’espère que son portrait vous poussera à croire en vos idées et en votre potentiel.

Et retrouvez tous les portraits de femmes dans l’exposition Women In Numérique, du 6 au 16 mars 2018 à la maison de l’étudiant de l’université Paris Nanterre.

 

Publicités

2 commentaires sur “Carole Juge : de Mommyville à Joone, serial startupeuse

Ajouter un commentaire

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :