Soumia Malinbaum, le combat d’une femme pour la diversité dans l’entreprise

Soumia Malinbaum, une entrepreneure engagée utilise son image pour assurer la diversité dans le monde du numérique.

Soumia Malinbaum, une femme auto-entrepreneure

Dans sa jeunesse Soumia Malinbaum découvre le digital par la petite porte. Elle est alors standardiste dans une société américaine de vente d’ordinateur. Elle affronte dès lors les nombreuses discriminations qui persistent dans le monde du travail. Française d’origine algérienne elle se rend compte qu’être une femme dans un milieu plutôt masculin peut se révéler difficile. Elle persiste dans ce milieu bien décidé à s’y faire une place, en apprend les codes de langage et y forge sa carrière.

En 1991, au milieu d’un monde ou le numérique est un domaine principalement masculin, elle fonde l’entreprise Spécimen. Cette société d’ingénierie et de conseil dans les nouvelles technologies d’information et de communication représente un accomplissement. Elle s’intègre désormais comme auto-entrepreneur dans la sphère du digital. A partir de ce moment elle décide d’utiliser sa notoriété pour se faire entendre.

Chronologie de Soumia Malinbaum

Quand l’engagement passe par le numérique

C’est par le biais du numérique que Soumia Malinbaum s’engage dans une lutte contre les discriminations à l’embauche. Pour elle, diversité rime avec croissance. Son but, libérer la parole. Elle veut crier haut et fort qu’on peut être différent et compétent, qu’on peut garder son identité et être légitime.  Elle prône la diversité comme une chance et qu’il faut accepter les différences de sexe, d’origine, de couleur de peau, les handicaps.

La femme peut aussi bien que l’homme trouver sa place dans les métiers du digital et doit passer outre cette autocensure qu’elle s’applique. Selon elle « Les métiers du numérique sont des métiers très vastes, on peut tout faire. Le numérique est une chance pour les femmes comme d’ailleurs la femme est une chance pour le numérique. Il n’y a pas assez de femmes dans le numérique, plus il y aura de femme plus le numérique sera abordable et aussi adapté au monde dans lequel on vit. » Vous pouvez écouter l’intégralité du portrait radiophonique de Soumia Malinbaum sur le site de radio Agora.

 

Soumia Malinbaum soutient qu’il n’y a pas de disposition pour faire un métier dans le numérique, pas d’à priori à avoir. Aujourd’hui directrice adjointe de l’entreprise Keyrus, elle est aussi Présidente d’honneur et co-fondatrice de l’Association française des managers de la diversité et membre du MEDEF (mouvement des entreprises de France). Elle se bat à son échelle pour éliminer les stéréotypes en offrant aux entreprises les meilleurs éléments, sans regard pour la différence.

Retrouvez les portraits de la femmes entrepreneures Carole Juge ou de Jack Parker femme engagées

Et tous les portraits de femmes dans l’exposition Women In Numérique, du 6 au 16 mars 2018 à la maison de l’étudiant de l’université Paris Nanterre.

 

Publicités

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :