Le Makestorming, nouvelle approche du travail par Marie Noéline Viguié

Appliquer les pratiques des starts up aux grandes entreprises, c’est le pari lancé par Marie Noéline Viguié et Stephanie Bacquere avec l’entreprise Nod-a.

 

Fondatrice de Nod-a

Logo de Nod-a
Crédit : Nod-a

Étant convaincue que le monde du travail reste à améliorer, Marie Noéline Viguié lance  en 2009 avec Stéphanie Bacquere,  Nod-a. Cette entreprise fait le lien entre le monde du numérique et le monde des grandes entreprises. Lors de notre rencontre, elle m’explique leur but : concevoir un nouveau mode de penser l’entreprise, plus collaboratif. Les deux « hackeuses » lancent une nouvelle approche du travail : le Makestorming. Cette approche vise à réinventer la culture du travail pour hacker les grandes organisations et y rendre populaires les pratiques du monde des start-ups. En 2016, elles décident de publier leur livre Makestorming : le guide du corporate hacking (Diateino, 2016). Cet ouvrage est à la fois un guide pratique et une découverte de la culture hacker. Si vous désirez en apprendre plus sur cette approche, écoutez son portait radiophonique.

Elle ne compte pas s’arrêter là !

Fort du succès de Nod-a, la société s’exporte. Elle compte aujourd’hui des bureaux à Lyon et vient juste de tenter l’international en s’installant au Canada. Si leur approche trouve un public au Canada, Marie Noéline Viguié et Stéphanie Bacquere se lanceront à la conquête de l’Amérique du Nord.

Le numérique, pas plus machiste que d’autres milieux 

Cependant, être une femme entrepreneure n’est pas toujours facile.

« Se faire une place dans le numérique n’est pas si compliqué, en revanche le monde de l’entreprenariat est un autre problème… »

En effet, selon Marie Noéline Viguié, le monde du numérique fonctionne énormément sur la reconnaissance de la compétence.

 « Une fois que les femmes y font leurs preuves, elles sont très vite reconnues« .

Le monde de l’entreprenariat est différent. Les femmes se retrouvent face à un grand nombre de codes et de postures. Elles ont tendance à moins se faire confiance alors que les hommes se trouvent souvent plus légitimes lorsqu’ils se trouvent à un poste de responsabilité.

« C’est un monde bourré d’approbation machiste, ordinaire et parfois même inconsciente ».

Marie Noéline Vigué a d’ailleurs ressenti cette nécessité d’en faire plus que les hommes pour se sentir légitime.

Et la suite alors !

Lors de mon entretien, Marie Noéline Viguié se confie sur ses projets futurs. Cette femme qui se décrit plus comme créatrice que gestionnaire, souhaiterait s’orienter vers le domaine social une fois que Nod-a aura trouvé son rythme de croisière. Pour la simple et bonne raison que le monde de l’entreprise lui apparaît comme un monde à part, trop codé. A travers son expérience, elle déclare s’être rendue compte que tout se jouait sur l’éducation. Une nouvelle approche de l’éducation par Marie Noéline Viguié, un jour peut-être ?

Retrouvez plus de détails sur son parcours professionnel dans sa chronologie :

Chronologie de Marie Noéline Viguié

Découvrez aussi le parcours de Claire Balva, spécialiste de la technologie Blockchain.

Et retrouvez tous les portraits de femmes dans l’exposition Women In Numérique, du du 6 au 16 mars à la maison de l’étudiant de l’université Paris Nanterre.

 

Publicités

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :